RESUME DE L'EXPOSITION SUR LES FORCES NOIRES -VITRY SUR SEINE

IMG_0305 (1)

La Caravane de la mémoire - les tirailleurs dits sénégalais :  Exposition et table ronde

Le mardi 26 février à 18h a eu lieu la table ronde avec les auteurs et avec comme modérateur Pape B.CISSOKO, philosophe.

Voici un bref compte-rendu :

L'association tenait à remercier le slameur-poête antillais, Félicien JERGENT venu nous donner une contribution magistrale sur les non-dits de l'histoire. Merci à Rachida KABBOURI une brillante intellectuelle qui nous a parlé de l'identité et du devoir de mémoire et selon elle pour l'essentiel, l'africain n'est pas dans la réparation mais le Respect, la reconnaissance de son humanité etc...

Accompagné d'une projection, cette rencontre avec les auteurs donnera à réfléchir sur le regard que nous portons les uns et les autres, pour un Meilleur Vivre Ensemble.

Nous remercions également le centre culturel de Vitry-sur-Seine qui a tout fait pour le succès de ce projet inédit.

A la table Catherine LAHAYE et Eric FOUS et après Gilbert LAHAYE nous rejoindra.

Monsieur CISSOKO avait la redoutable mission de modérer ce débat qui pouvait déraper à tout moment à cause des sensibilités diverses. Le sujet sur les tirailleurs est un peu comme celui de l'esclavage, les français sont allés dans des pays lointains chercher des personnes qui se battront pour eux pour sauver le pays de l'occupant nazi.

Le débat n'a pas manqué de montrer que les Antilles ont aussi versé du sang et une jeune panafricaniste de parler de dédommagement et demande à la France de laisser tranquille l'Afrique.

En effet, tous ces apports sont importants et délient les langues pour vider les cœurs de la haine et du jugement facile, une européenne nous dit que ces guerres ont pour fondation l'argent, dans ce cas pourquoi piquer chez les autres...

Langues parlées

  • Arabe
  • Anglais
  • Espagnol